L'ARPD est une association fondée et enregistrée en février 2003, elle intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur. Vous pouvez nous contacter :

au 06 75 76 81 47ou au 06 32 78 29 25

 

Pour la pèriode des vacances du 20 juillet 2014 au 15 Août 2014 tous les appels concernant les demandes de dossiers et autres renseignements se feront sur le  06 75 76 81 47 la permanence de Bretagne étant en vacances. Merci de votre compréhension.  

 


 

Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:


Galerie photos

 


 

Abrogation de la RIF, les conséquences pour les familles

 

Mesdames, Messieurs,

 

A l’occasion du triste anniversaire de l'abrogation de la "recherche dans l’intérêt des familles » (RIF) le 26 avril 2013 par le Ministre de l’Intérieur au moment des faits et aujourd’hui Premier Ministre Manuel WALS, nous, association d'aide aux victimes, recevons de plus en plus de familles qui se voient dire par certains commissariats ou Brigades de contacter des détectives privés ou de mettre leur publication de disparition sur les réseaux sociaux tout en refusant même parfois de prendre en compte la déclaration de disparition de leur proche .

 

Ces familles qui prennent contact avec nous sont complètement désemparées et cela est purement et simplement inacceptable de la par des autorités compétentes. Tout en sachant que les cas que nous gérons sont de plus en plus complexes même pour des mineurs qui sortent en toute impunité de notre territoire sous l’emprise de manipulateurs en tous genres.

 

 De plus diriger les familles vers des agences privées est intolérable car bien souvent, elles n'ont pas les moyens de payer de telles sommes, et les résultats très souvent négatifs en ce qui concerne les disparitions récentes. Je demande donc aux familles qui ont rencontré ce problème de bien vouloir nous envoyer leur témoignage par courrier ou par mail afin que nous puissions étoffer notre dossier.

 

Thierry.coulon@paris.fr                 ou                   pascbath@wanadoo.fr           

 

 Nous ne pouvons pas accepter cette situation plus longtemps, car notre association en l’occurrence en première ligne fait les frais de ces décisions ministérielles, qui ont été prise à la va vite sans tenir compte du désarroi des familles touchées par la disparition d'un proche. Même si la RIF ne concerne que quelques centaines de personnes par an, (3000) en 2012chiffres que nous ont été officiellement communiqués, il n'en reste pas moins que cela touche la quasi totalité des disparitions puisque chaque personne que nous avons rencontré nous relate les mêmes faits

 

 Il existe une charte d’accueil dans les commissariats et les brigades qui n’est pas toujours respectée, mais cela peut dépendre aussi de la personne que vous avez devant vous, comme dans toute administration. ( consultez l’art 6 de la charte d’accueil) . Aujourd’hui nous avons la nette impression qu’un amalgame a été fait entre l’abrogation de la RIF et la déclaration de disparition. Merci beaucoup pour l’attention prise à la lecture de ce message .

 

La Direction Nationale de l'ARPD

 

 

            Thierry Coulon                                                    Pascale Bathany

  Président-fondateur national                                    Vice-présidente Nationale

                    


 

 

 

 



Ajouté le 22/07/2014 par Thierry

 

 

Cela fait près d'un an que leurs familles attendent dans l'angoisse des nouvelles, et que L'ENQUÊTE piétine du côté indien. Le 22 août dernier, Valentin Mousset, un étudiant vendéen de première année à Sciences Po Toulouse, disparaissait avec un ami bordelais, François-Xavier, au cours d'un trek sur la montagne Dhauladhar,rapporte La Dépêche.

Valentin était parti en Inde pendant l'été pour un chantier international ; il n'est jamais revenu du trek dans l'Himalaya qu'il avait entrepris avec son ami bordelais. Il y a quelques semaines, en juin, le père de Valentin et trois amis proches se sont rendus en Inde "pour ressentir et mieux comprendre ce qu'il a vécu pendant son séjour, découvrir ce pays et l'Himalaya indien", rapportela page Facebook de soutien, qui compte près de 4.500 inscrits.

Les PARENTS sont, depuis plusieurs mois, dans un désarroi total face à l'immobilisme des autorités indiennes. Peu après le périple du père de Valentin, des affaires du jeune homme ont été retrouvées, mais "rien de concret ne se passe". "Nous ne comprenons pas pourquoi cette zone semble si difficile à explorer. On nous parle de météo et de neige. Les trois personnes qui, à deux reprises, sont allées sur ces lieux, y sont montées puis redescendues en deux jours. Les vêtements de Valentin ont été trouvés sur une zone supérieure et dans la neige, mais le sac et la chaussure de marche droite sur une zone sans neige. Il nous est dit que dans ce secteur la neige empêcherait des recherches efficaces. Mais si les affaires de nos enfants ont été découvertes, leurs corps, s'ils sont morts, doivent pouvoir être également retrouvés. Nous sommes vraiment dans le désarroi et ressentons un grand sentiment d'impuissance."

Les familles des deux disparus, qui souhaitent voir une expédition partir au plus vite dans le secteur où les affaires ont été retrouvées, doivent être reçues au ministère des Affaires étrangères vendredi prochain.



Ajouté le 22/07/2014 par Thierry - disparition inquiétante Majeurs

BASSIN D'ARCACHON - Un animateur de camping à Andernos a été interpellé et mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs. Des enfants ont raconté qu'ils jouaient "au docteur" avec lui.

 

Les faits se sont déroulés dans un camping à Andernos.

 

Les faits se sont déroulés dans un camping à Andernos.

 

Un animateur d'un camping d'Andernos (Gironde) a été arrêté et mis en examen pour agressions sexuelles. "Nous avons payé un pervers sadique pour qu'il s'occupe de nos enfants", s'est indignée une mère de famille dans le journal Sud Ouest, qui révèle l'affaire. Comme d'autres enfants du camping d'Andernos, son fils aurait été victime de cet animateur du club enfants, sans qualification, ni contrat de travail.

"Il a su gagner la confiance des parents", explique un autre campeur. Jusqu'au jour où, un enfant de 8 ans a raconté à sa mère qu'il avait "joué au docteur" avec cet homme. Et il ne sera pas le seul à formuler ces accusations puisque dans la foulée, sept autres petites victimes le mettront en cause. Le lieu du crime : un mobile-home, où il faisait passer des "visites médicales" derrière un rideau blanc. Son astuce : promettre de jolis cadeaux pour que le secret soit bien gardé. "Il a monté toute une histoire pour pouvoir les ausculter et les toucher, a dénoncé un père. Il ne pouvait pas en être à son coup d'essai pour être passé à l'acte si rapidement".

"Pas un mot d'excuse"

L'équipe dirigeante du camping a déclaré être "bouleversée par ce qui a été dénoncé. (…) En quarante ans d'existence, nous n'avons jamais connu cela". Mais selon les familles des victimes, le camping ne se serait pas manifesté auprès d'elles après la révélation de l'affaire. "On ne les a pas vus de la semaine, pas un mot d'excuse, pas une entrevue, pas un geste commercial. Personne n'a eu le courage de nous en parler en face", regrette un campeur. Chaque famille, profondément choquée, a désormais plié bagage.

Placé en garde à vue, l'animateur a été présenté au parquet de Bordeaux puis mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs. Selon Sud Ouest, le camping pourrait également avoir des ennuis judiciaires. Le Comité départemental antifraude (Codaf) a en effet relevé plusieurs infractions.

 

 

 



Ajouté le 22/07/2014 par Thierry - pédophilie

Royaume-Uni : 660 pédophiles appréhendés lors d'un vaste coup de filet

 

Publié le 16.07.2014, 11h59 | Mise à jour :

NatArchives. La National Crime Agency a appréhendé plus de 600 pédophiles présumés dans toute la Grande-Bretagne.

Après une longue  secrète de 6 mois, la National  Agency, équivalent britannique du FBI, a arrêté 660 personnes suspectées de pédophilie dans tout le royaume. L'agence a également annoncé mercredi avoir placé sous sa protection plus de 400 enfants, rapporte The Guardian

a liste des suspects fait froid dans le dos car elle comporte des profils atypiques qui passent souvent sous le radar, comme des médecins, d'anciens policiers ou des enseignants, souvent au contact d'enfants. Sur les 660 suspectes arrêtés, à peine 39 étaient inscrits sur le fichier des délinquants sexuels.

Les affaires remontent à la surface

Afin de les débusquer, les enquêteurs ont remonté leur trace à partir des sites  qu'ils consultaient. Un médecin a d'ailleurs été interpellé avec plus d'un million d'images pédo-pornographiques sur son ordinateur.

Les révélations d'affaires de pédophilie s'enchainent au Royaume-Uni, où un enfant sur vingt est victime d'abus sexuels. UNE ENQUÊTE de Scotland Yard avait conclu en juin que l'ancien présentateur de la BBC Jimmy Savile avait sévi pendant quarante ans, notamment dans 28 hôpitaux publics. Mort en 2011 à l'âge de 84 ans, il est décrit par la police comme «le pire prédateur sexuel de l'histoire du pays».

LeParisien.fr 



Ajouté le 18/07/2014 par Pascale - pédophilie

un Français disparu au CANADA

 

 

Un Français âgé de 19 ans en visite au Canada est porté disparu depuis neuf jours à Montréal.

La police demande de l’aide au public afin de le retrouver.

 

Arrivé au pays, en mai, Eric Saturnin EMENENGUENE  a disparu du logement qu’il avait loué dans le secteur D’Hochelaga-Maisonneux le 6 juillet ;, il n’a pas été vu depuis.

Les autorités croient que le jeune homme pourrait avoir été vu dans un hôtel de Montréal.

Il  pourrait avoir de l’argent sur lui. Mais n’a pas ses pièces d’identités, ni son passeport.

 

Il mesure 1.75 m (5pi7po) et pèse 65 kg (14.31b). Il a les cheveux marrons et les yeux bruns.

 

Toute information permettant de le localiser peut-être transmise à InfoCrime au 514 393-1133



Ajouté le 16/07/2014 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

1 2 3 4   Page suivante