L'ARPD est une association fondée et enregistrée en février 2003, elle intervient auprès des familles touchées par la disparition d'un proche, majeur ou mineur. Vous pouvez nous contacter :

au 06 75 76 81 47 ou au 06 32 78 29 25


Pour acceder aux avis de recherches cliquez sur:


Galerie photos

 


 

Abrogation de la RIF, les conséquences pour les familles

 

Mesdames, Messieurs,

 

A l’occasion du triste anniversaire de l'abrogation de la "recherche dans l’intérêt des familles » (RIF) le 26 avril 2013 par le Ministre de l’Intérieur au moment des faits et aujourd’hui Premier Ministre Manuel WALS, nous, association d'aide aux victimes, recevons de plus en plus de familles qui se voient dire par certains commissariats ou Brigades de contacter des détectives privés ou de mettre leur publication de disparition sur les réseaux sociaux tout en refusant même parfois de prendre en compte la déclaration de disparition de leur proche .

 

Ces familles qui prennent contact avec nous sont complètement désemparées et cela est purement et simplement inacceptable de la par des autorités compétentes. Tout en sachant que les cas que nous gérons sont de plus en plus complexes même pour des mineurs qui sortent en toute impunité de notre territoire sous l’emprise de manipulateurs en tous genres.

 

 De plus diriger les familles vers des agences privées est intolérable car bien souvent, elles n'ont pas les moyens de payer de telles sommes, et les résultats très souvent négatifs en ce qui concerne les disparitions récentes. Je demande donc aux familles qui ont rencontré ce problème de bien vouloir nous envoyer leur témoignage par courrier ou par mail afin que nous puissions étoffer notre dossier.

 

Thierry.coulon@paris.fr                 ou                   pascbath@wanadoo.fr           

 

 Nous ne pouvons pas accepter cette situation plus longtemps, car notre association en l’occurrence en première ligne fait les frais de ces décisions ministérielles, qui ont été prise à la va vite sans tenir compte du désarroi des familles touchées par la disparition d'un proche. Même si la RIF ne concerne que quelques centaines de personnes par an, (3000) en 2012chiffres que nous ont été officiellement communiqués, il n'en reste pas moins que cela touche la quasi totalité des disparitions puisque chaque personne que nous avons rencontré nous relate les mêmes faits

 

 Il existe une charte d’accueil dans les commissariats et les brigades qui n’est pas toujours respectée, mais cela peut dépendre aussi de la personne que vous avez devant vous, comme dans toute administration. ( consultez l’art 6 de la charte d’accueil) . Aujourd’hui nous avons la nette impression qu’un amalgame a été fait entre l’abrogation de la RIF et la déclaration de disparition. Merci beaucoup pour l’attention prise à la lecture de ce message .

 

La Direction Nationale de l'ARPD

 

 

            Thierry Coulon                                                    Pascale Bathany

  Président-fondateur national                                    Vice-présidente Nationale

                    


 

L'équipe A.R.P.D  présente ses sincères condoléances à sa famille .




La Gendarmerie de Saint-Lys est à la recherche de tout renseignement permettant de localiser Mme Marie-Alice DA CUNHA FERNANDES JOURDA, demeurant FONSORBES, qui n'a plus donné signe de vie depuis le samedi 08 novembre 2014 dans la soirée.

Cette dernière est brune, mesurant 1m54, 62 kilos (corpulence forte), les yeux marrons et porte des lunettes à montures grises. Lors de sa disparition elle était vêtue de bottes en cuir noires, d'une jupe courte ondulée noire et d'une veste courte en cuir noir.

Mme DA CUNHA circule à bord d'un véhicule 4x4 SUZUKI VITARA gris clair
immatriculé 121 CCT 31.


Toute personne susceptible de fournir le moindre renseignement est priée de se rapprocher de la brigade de gendarmerie de Saint-Lys au: 05.34.47.01.80 ou 17.

 

Article exclusif réservé aux abonnés.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/14/1991259-fonsorbes-appel-temoin-apres-disparition-marie-alice-da-cunha.html



Ajouté le 20/11/2014 par Annie - Appel à Témoins
 

SAINT-PAUL-SUR-ISÈRE

Disparition d’Anne-Cécile Pinel : des courriers pour faire bouger l'État

le dauphine.com

 

 

Les proches d’Anne-Cécile Pinel, disparue en Croatie il y a quatre mois, ont décidé de taper du poing sur la table. Et d’écrire au président de la République, au Premier ministre et au ministre des affaires étrangères. Les courriers sont partis.

Ils disent leur détermination à tout faire pour retrouver la jeune femme vivante. Mais aussi leur colère teintée d’amertume face à l’attitude des autorités françaises. Michel Pinel, le papa d’Anne-Cécile (notre photo), demande notamment à l’Etat français de signer un accord avec la Croatie pour que les enquêteurs français puissent s’y rendre.

Un courrier type a été rédigé et mis à disposition des nombreuses personnes, dont des milliers d’internautes, mobilisées autour de la disparition de la jeune-femme de 23 ans. Beaucoup annoncent déjà avoir envoyé leur lettre.

Renseignements sur le groupe Facebook : dispation Anne-Cécile Pinel

 



Ajouté le 18/11/2014 par Pascale - disparition inquiétante Majeurs

Ottawa veut voter au printemps le registre public des prédateurs sexuels et la charte des droits des victimes

BAPTISTE ZAPIRAIN

PUBLIÉ LE: | MISE À JOUR: 

 

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, veut collecter l'ADN des personnes disparues et de leurs proches, pour les comparer à des restes humains non identifiés retrouvés pendant les enquêtes.

«Le but, c’est d’aider les familles à se réconcilier avec la disparition d’un être cher», a déclaré Steven Blaney hier à Terrebonne.

 

Il a fait son annonce en marge de l’inauguration d’une plaque commémorative en l’honneur de Julie Surprenant, adolescente disparue il y a 15 ans.

 

Son corps n’a jamais été retrouvé.

 

«On a déjà une banque nationale d’ADN. On va ajouter cinq nouveaux index, dont l’ADN des personnes disparues, celui de leurs proches, et celui de restes humains non identifiés. Si on retrouve de l’ADN d’une personne disparue, par exemple sur une brosse à dents, on va pouvoir comparer et faciliter les enquêtes», a détaillé le ministre.

Il précise que des «murs» existeront pour éviter que les informations liées aux proches des victimes ne se retrouvent dans la même base de données que les criminels.

 

Il espère que le projet de loi sera adopté au printemps, pour une mise en œuvre de ces mesures à la fin de 2015 ou au début de 2016.

Personnes disparues

PHOTO LE JOURNAL DE MONTRÉAL, BAPTISTE ZAPIRAIN

Victimes

 

Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, lui aussi présent à Terrebonne, a salué cette annonce, dernière d’une série de démarches axées autour des droits des victimes.

 

«Nous croyons en la réhabilitation, mais nous croyons avant tout à la protection de nos enfants», a-t-il fait valoir.

L’annonce de M. Blaney vient en effet alors que les conservateurs comptent aussi faire adopter au printemps le projet de loi créant une charte des droits des victimes.

 

Celle-ci doit renforcer le droit à l’information des victimes, par exemple concernant l’avancement des plaintes ou l’exécution de la peine du coupable.

 

Elle doit aussi élargir sa participation dans les procédures et augmenter sa protection, tant au moment de la plainte qu’après.

 

Elle permettrait aussi aux victimes d’obtenir une indemnisation de la part du coupable au sein même du procès au criminel, sans avoir besoin de lancer une nouvelle procédure au civil.

Cette charte pourrait être effective un an après son adoption.

 

Prédateurs sexuels

 

C’est également au printemps que M. Blaney veut faire adopter le fameux registre public de prédateurs sexuels à haut risque promis par le premier ministre Stephen Harper.

Le projet de loi avait été déposé en février. M. Blaney a confirmé qu’il serait assorti de peines plus sévères.

«Ce seront les autorités policières locales qui détermineront la dangerosité d’un individu», a précisé le ministre.



Ajouté le 17/11/2014 par Thierry

URGENT

MALVINA CRESTEL (15 ans)

Si vous diffusez cet avis, le seul lien et photos sont ceux de l’A.R.P.D, car le dossier et les photos nous ont été confiés par la Famille. Merci d’avance à tous de le Partager  complet avec l’acronyme arpd et le texte crée pour cette publication

 

Mesages à l'intention de MALVINA :

 

Oceane Crestel, triste

Ma puce cela va bientôt faire 4 moi que tu est partie j'espère que la ou tu es tu va bien, que tu sois pas malheureuse. Tu me manque énormément ma petite soeur chérie , j'ai hâte de te retrouver, de te prendre dans mes bras de voir ta bouille. Je t'aime ma puce

 

Dingotte Idolus

 

Malvina,

J'aurais tant aimé ne pas écrire ces lignes, mais malheureusement nous sommes toujours sans nouvelles de toi!!!!
Plus les jours passe et plus je pense que tu n'est pas libre de tes mouvements et peut être en danger, pourquoi? parce qu'il suffirais juste d'un simple coup de fil pour apaiser les tensions et rassurer tes parents!!!
Ils ne dorment plus et tombent de plus en plus bas chaque jour, ils ne cesseront jamais de te chercher, tu est leur fille et ils t'aiment si tu savait a quel point!!!
Ta sœur et ton frère aussi sont malheureux et t'aime très fort aussi, ils ont envie d'entendre ta voix et de te serrer dans leur bras!!
Nous ne sommes pas dupes, nous savons que des gens savent ou tu est mais se taisent et protège ce jeune homme!!
Mais ces gens là ,pourront -ils encore se regarder dans un miroir s'il t'arrive malheur?? ou s'il lui arrive malheur!!!
15 ans tu n'a que 15 ans!!!!! mais bon sens que faut il faire pour que les langues se délient et que enfin la solidarité surgisse!!!il faut réagir!!!!
C'est la vie d'une jeune fille (un être humain) pas un objet qui est en jeu!!!
C'est insupportable de se dire que tu est peut être séquestrée, malade, frappée ou même peut être violée, oui mes mots sont forts car je suis en colère, car on ne sais rien, rien de rien pourquoi ne pas prendre contact si tu est libre???? je pense a toi chaque jour, car moi aussi je suis maman et n'avoir aucune nouvelle c'est terrible!!! je t'aime fort, moi aussi, alors si je me trompe appel tes parents.
Dans un mois c'est noël, s'il vous plait dite nous ou est Malvina dieu en sera témoin et accordera son pardon a ceux qui sauveront peut être une jeune fille dans la détresse!!
Enfin, si vraiment tu n'est pas libre, mais que d'une manière ou d'une autre tu lis ce message, tiens bon, prends tout le courage que tu as en toi, pense a des choses positive, tes parents se battent bec et ongles pour te retrouver!
Gilles Rachel Jordy et Océane, on pense fort à vous!!!

 

Malvina, et les personnes qui l'entourent, nous te demandons de rassurer ta famille , tu sais , c'est très difficile de vivre une telle épreuve pour une famille, les personnes qui sont autour de toi peuvent aussi y réfléchir si le cas était le contraire comment agiraient elles et ne chercheraient elles pas à avoir des nouvelles de leur enfant . Si tu ne veux pas contacter ta famille nous sommes là pour servir de médiateur et restons neutres. Alors n'hésites pas à nous appeler .

Pascale BATHANY A.R.P.D. 06/32/78/29/25

 

 

Malvina a disparu le 30/07/2014 partie du domicile familiale  de Ménétrol (63) à 22 heures.

 

Cette publication émane de ses parents TRES INQUIETS.

 

elle peut se trouver dans n'importe quel département Français (voir Pays Etranger )

 

signalement :

 

Malvina mesure 1 m 65 pour 65 kilos.

yeux bleus , cheveux blonds.

 

 

 

POUR TOUTE INFORMATION CONTACTER :

le Commissariat de Police de RIOM :04/73/33/43/63

ou A.R.P.D / 06/32/78/29/25 ou 06/75/76/81/47



Ajouté le 16/11/2014 par Pascale - Enlèvement d'enfants

APPEL A TÉMOIN




Yvelines : Appel à témoin après la fugue d'une ado de 16 ans.

Les enquêteurs du commissariat de Sartrouville (Yvelines) ont lancé vendredi un appel à témoin pour retrouver une adolescente fugueuse, originaire de Houilles.

Depuis le 5 novembre, ils sont à la recherche de Léa B. Cette jeune fille, bien entourée par sa famille, a mystérieusement disparu devant le lycée Andrienne-Bolland de Poissy. Son père l'y avait conduite en voiture.

Elle se serait dissimulée avant de prendre la fuite après son départ. La thèse de la fugue est privilégiée par les forces de l'ordre.


«Nous avons perdu sa trace depuis samedi dernier en province», précise une source proche de l'affaire.

Si vous avez vu cette adolescente contactez le commissariat au 01 30 86 56 56.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-appel-a-temoin-apres-la-fugue-d-une-ado-de-16-ans-14-11-2014-4291697.php

 

**************************************************************************************

PoissyMystérieuse disparition d'une lycéenne

Léa, 16 ans et demi a disparu depuis le mercredi 5 novembre. Son père l’a déposée à son lycée, l’établissement Adrienne-Bolland à Poissy à 8h. Depuis, elle n'est pas réapparue.

Dernière mise à jour : 17/11/2014 à 09:18 Le courrier des Yvelines.

 

« Je suis entré au lycée mais sur place, on m’a signalé qu’ils n’avaient pas fait le comptage parce qu’il y avait beaucoup de malades. » Il décide de rentrer chez lui à Houilles mais, pensant qu’elle avait peut-être pris les transports en commun. Mais Léa n’a toujours pas réapparue. « C’est une bonne élève, qui n’avait pas de problème avec nous, ses parents, explique son père. Il n’y a pas eu de dispute qui aurait expliqué quoi que ce soit. » Elève en Bac Pro 2e ASSP (accompagnement, soins et services à la personne), Léa rêvait de devenir aide-soignante et par la suite pourquoi pas infirmière. 
Les parents ont pris attache avec le commissariat de Houilles. L’affaire est prise très au sérieux par les policiers qui n’avaient plus de trace de Léa depuis 10h19, ce fameux mercredi 5 novembre, heure à laquelle son téléphone portable s’est éteint. Les parents et les proches ont apposé des avis de recherche dans Poissy, notamment sur la porte de la CPAM de Poissy. Une page Facebook a été également ouverte pour multiplier les recherches. 


Toute personne qui a vu Léa ou qui pourrait apporter des informations afin d’aider les enquêteurs peuvent appeler le 01 61 04 76 00 (commissariat de Houilles) ou celui de Sartrouville (01 30 86 56 56)



Ajouté le 15/11/2014 par Annie - Appel à Témoins

1 2 3 4   Page suivante