Meurthe-et-Moselle: une fillette de 7 ans échappe à un enlèvement à la sortie de l’école.

LORACTU.fr  

 

Le parquet de Nancy a ouvert une enquête pour tentative d’enlèvement et de séquestration après la mésaventure vécue par une fillette d’une école d’un village près de Toul (Meurthe-et-Moselle), à la fin du mois de septembre.

Meurthe-et-Moselle: une fillette de 7 ans échappe à un enlèvement à la sortie de l’école

Des gendarmes à la recherche d'indices. PHOTO : ILLUSTRATION/ GENDARMERIE NATIONALE

 

Une fillette affirme avoir été abordée le 27 septembre par un individu en voiture qui lui aurait proposé des confiseries alors qu'elle se rendait à l'école. Une enquête a été ouverte le lendemain pour "tentative d’enlèvement et séquestration de mineure", a-t-on appris des gendarmes du département.

 

Domiciliée à Saulxures-lès-Vannes (Meurthe-et-Moselle), commune de 400 habitants, l’enfant n’habite qu’à 200 mètres de l’établissement. Sur le chemin de l’école, la petite fille de 7 ans est accostée par un comme au comportement étrange. Aussitôt, elle prend la fuite et alerte son institutrice qui sera la première confidente de cette belle mésaventure. Avant son arrivée dans l’école le matin avant 8H30, la mineure a été accostée par cet homme dont l’âge n’est pas connu alors qu’il était au volant de sa voiture. L'automobiliste aurait redémarré rapidement. Il n’a pas été retrouvé depuis. 

 

La gendarmerie de Meurthe-et-Moselle prend très au sérieux cette affaire puisque le témoignage de la fillette est concordant lorsqu’elle a livré à ses parents, à l’enseignante, au maire de ce petit village rural puis aux gendarmes le lendemain, le 28 septembre lors de son audition. Les enquêteurs des brigades de Toul et de Colombey-les-Belles ont réussi à obtenir un descriptif précis du visage de cet homme, du modèle de la voiture notamment.

 

- L'homme a proposé des friandises à l'écolière -

Des recoupements avec des affaires similaires sont effectués depuis la fin septembre ainsi que l’analyse précise du fichier national des délinquants sexuels. Pour le moment, aucune piste crédible et aucun témoignage en dehors de celui de la fillette n’ont permis d’avancer.

 

La Meurthe-et-Moselle avait été marquée en avril 2015 par l’enlèvement d’une fillette de 7 ans à Sancy dans le nord du département. Bérenyss avait été enlevée en plein milieu d’après-midi sur une place de son village lors des vacances scolaires de printemps alors qu’elle jouait. Son ravisseur l’avait attiré avec des bonbons. Condamné cette année en février, Eric F. a écopé de cinq ans de prison ferme pour son enlèvement qui avait nécessité le déclenchement d’une alerte enlèvement.

 

Pour la tentative d’enlèvement de fin septembre à Saulxures-lès-Vannes n’a pas encore souhaité lancer d’appel à témoins.