Saint-Martin-de-Sanzay Crâne et corps retrouvés : le Parquet s'exprime à 11 h .

Logo Courrier de l'Ouest  Le substitut du procureur de la République de Niort, Jean-François Héry, doit donner une conférence de presse vendredi matin à 11 heures, après la découverte dimanche dernier d'un petit crâne et lundi du corps d'une femme dans une voiture, au fond de l'étang de la Ballastère à Saint-Martin-de-Sanzay, en Nord Deux-Sèvres, à la frontière du Maine-et-Loire.

 

 

Dans un communiqué, le magistrat a rappelé les étapes de l’enquête qui a débuté après la découverte dimanche à 15 h 25, par un pêcheur, d’un crâne.

 

Au cours de la journée de lundi, les plongeurs de la Gendarmerie nationale découvraient « un véhicule automobile à l’intérieur duquel se trouvait un corps non identifié à ce jour ».

 

D'après nos sources, il s'agirait de Mme Marie-Thérèse Dubé, née en 1940. Cette femme, chef d'entreprise, viticultrice réputée et estimée dans le Saumurois, avait créé avec son mari, l'entreprise Dubé Pépinière viticole, à Messemé, à Vaudelnay en Maine-et-Loire.

 

Le magistrat précise : « Le parquet de Niort, saisissait immédiatement les militaires de la brigade de recherche de Bressuire, dans le cadre de deux enquêtes distinctes, pour recherche des causes de la mort ».

Jean-François Héry donnera donc une conférence de presse aujourd’hui à 11 heures. Il devrait confirmer l'identité du corps de la femme, mais aussi indique s'il y a un lien ou non avec le petit crâne retrouvé dimanche dernier.

 

www.courrierdelouest.fr

 

+ Toutes les dépêches sur cette double découverte à Saint-Martin-de-Sanzay en cliquant ici

 

 

 

Une voiture et un squelette retrouvés dans le plan d'eau de la Ballastière .

 

La Nouvelle République      Mardi, les gendarmes avaient bien repêché une voiture de l'étang de Saint-Martin-de-Sanzay. A l'intérieur, un squelette. Ce serait celui d'une viticultrice du Maine-et-Loire disparue il y a une quinzaine d'années.

 

Les gendarmes ont été très présents présents pendant deux jours sur le site de la Ballastière. - Les gendarmes ont été très présents présents pendant deux jours sur le site de la Ballastière.

Les gendarmes ont été très présents présents pendant deux jours sur le site de la Ballastière.

 

 

Mise à jour 19 h. Le parquet de Niort, par la voix du substitut de la République Jean-François Héry, va adresser aux rédactions un communiqué de presse dans la soirée. Une conférence de presse doit se tenir vendredi, à 11 h, au palais de justice de Niort.

 

 

 

 

Après la découverte d'un crâne dimanche après-midi dans le plan d'eau de la Ballastière à Saint-Martin-de-Sanzay (Deux-Sèvres), les gendarmes ont poursuivi mardi leurs investigations subaquatiques en faisant à nouveau intervenir des plongeurs : celles-ci ont permis de découvrir un véhicule utilitaire de couleur claire dans lequel se trouvait un squelette.

 

Une viticultrice disparue depuis 1999

 

Aucun lien formel entre les deux affaires n'a semble-t-il été établi. Alors que le parquet de Niort se refusait toujours à communiquer ce mercredi matin sur le dossier, on apprenait qu'il s'agit de celui d'une femme.

 

L'hypothèse qu'il s'agisse d'une viticultrice originaire de la commune de Vaudelnay, dans le Maine-et-Loire tout proche, était également évoquée : elle avait disparu en 1999.

 

Une autopsie doit être pratiquée dans les toutes prochaines heures à l'institut médico-légal (IML) de Poitiers pour confirmer ou non l'identité de la victime.

 

www.lanouvellerepublique.fr