Julie et Mélissa, 20 ans: ce qui s’est passé le 24 juin 1995

Résultat de recherche d'images pour   La Belgique apprenait la disparition inquiétante de Julie Lejeune et Mélissa Russo, 2 fillettes de 8 ans, à Grâce-Hollogne le 24 juin 1995. Ce n'est qu'un an plus tard que le monde a découvert l'impensable. Bernard Lobet a rappelé les faits sur les ondes de Bel RTL.

 


Julie et Mélissa, 20 ans après: le dialogue avec la justice a évolué depuis

 

Julie Lejeune et Mélissa Russo ont disparu le 24 juin 1995 à Grâce-Hollogne. Les petites filles, qui se baladaient à vélo vers 17h, sont allées sur le pont qui enjambe l'autoroute de Wallonie pour faire signe aux voitures. Elles ont disparu ce jour-là. Les parents désespérés ont donné une conférence de presse 10 jours après afin de retrouver les enfants. Ils ont lancé un appel aux ravisseurs. "Nous vous supplions de nous rendre nos enfants. Apportez-nous, je vous en prie, la preuve qu'elles sont en vie et qu'elles vont bien. Nous vous promettons de rester extrêmement discrets et de ne pas chercher à vous poursuivre. Notre seul et unique but est de les revoir", demandait alors Jean-Denis Lejeune, le père de Julie.

La mise sur pied d'une cellule spécialisée

Le voisinage s'est mobilisé mais les jours passaient sans que rien ne bouge. Les parents ont exigé au ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, la mise sur pied d'une cellule spécialisée dans la disparition d'enfants. "Monsieur De Clerck a compris qu'il y a avait une grosse lacune en Belgique. Ils se sont décidés à la combler", confiait alors Gino Russo, le père de Mélissa.

Les corps ont été retrouvés 420 jours plus tard

Mais les corps sans vie des fillettes de 8 ans ont été retrouvés 420 jours plus tard, le 17 août 1996 à Sars-la-Buissière, dans une propriété de Marc Dutroux, un ferrailleur de Marcinelle, arrêté le 12 août 1996 avec sa femme Michelle Martin et son complice Michel Lelièvre.


Le 22 août 1996 ont lieu les funérailles de Julie et Mélissa

Le 15 août 1996, Marc Dutroux a annoncé aux enquêteurs: "Je vais vous donner deux filles!". Laetitia Delhez et Sabine Dardenne ont été libérées. Le 22 août 1996 ont lieu les funérailles de Julie et Mélissa. Le 3 septembre de la même année, les corps de An et Eefje ont été découverts. Cette succession d'évènements aussi choquants qu'abominables ont bouleversé le pays, provoquant une blessure irréparable dans le coeur des Belges.

Les condamnations

Le 22 juin 2014, Marc Dutroux a été condamné par la cour d’Assises d’Arlon à la réclusion à perpétuité (une peine assortie de 10 ans de mise à disposition du gouvernement), Michelle Martin a été comdamnée à 30 ans de prison et Michel Lelièvre à 25 ans.

"Ils n'avaient pas cette approche multidisciplinaire"

Alain Remue, commissaire de police judiciaire, a pris la tête de la structure. L'homme la dirige toujours. "Aujourd'hui, on arrive à des résultats. Cela ne veut pas dire qu'il y a 20 ans, ils ne faisaient pas un travail de qualité, au contraire. Mais ils n'avaient pas cette approche multidisciplinaire qui existe aujourd'hui", a précisé Alain Remue. Des enseignements ont été tirés depuis cette affaire comme la réforme des polices, la réforme de la justice qui améliore notamment les droits des victimes et la création de Child Focus.

Emission spéciale "RTLinfo Julie et Mélissa, 20 ans après"

Ce mardi, une émission spéciale "RTLinfo Julie et Mélissa, 20 ans après" diffusée sur RTL-TVI après le RTLINFO 19H, reviendra sur ce drame qui a bouleversé la Belgique et le monde. Michel De Maegd sera entouré de Miguel Torres Garcia, directeur des opérations de Child Focus, d'Emmanuel de Becker, pédopsychiatre aux Cliniques Universitaires Saint-Luc et des journalistes Dominique Demoulin, de RTL-TVI et de Marc Metdepenningen, du Soir. Ces invités évoqueront ce triste anniversaire et reviendront sur le chemin parcouru depuis la disparition des petites filles il y a 20 ans.

 

 

 

 

 

Les 20 ans de la disparition de Julie et Mélissa.

 

Résultat de recherche d'images pour   La reine Mathilde s'est exprimée sur les 20 ans de la disparition tragique de Julie et Mélissa qui allait traumatiser la Belgique toute entière.


Julie et Mélissa, 20 ans après: les maisons de Marc Dutroux sont laissées à l'abandon

 

"Il y a vingt ans, une onde de choc traversait notre pays. A l'époque, en tant que jeune femme, j'ai été particulièrement touchée par le sort de ces jeunes filles enlevées et assassinées. Les appels au secours des parents ont conduit à une solidarité inédite auparavant avec les familles.

Je me réjouis que, dans une phase ultérieure, des mesures aient été adoptées pour venir en aide aux victimes. Mais nous devons rester attentifs. Une bonne collaboration entre les autorités et les citoyens est nécessaire pour gagner le combat contre les disparitions et l'exploitation d'enfants et de jeunes.

On mesure la valeur d'une civilisation au degré de soin et de protection qu'elle offre à ses enfants. Soyons tous en alerte, car aujourd'hui encore des enfants sont régulièrement signalés comme disparus ou perdus. Nous ne pouvons pas rester impassibles."

Mathilde de Belgique