La Jubaudière. Encore des fugues au centre éducatif fermé

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale    Il y en a eu quatre au total depuis janvier à La Jubaudière, dont la dernière dimanche soir.

 Le centre éducatif fermé de La Jubaudière accueille des mineurs multirécidivistes.

Cinq jeunes du centre éducatif fermé de La Jubaudière, près de Cholet, ont fugué dans la nuit de dimanche à lundi. Depuis janvier, par trois fois au moins selon le maire Franck Aubin, des groupes de mineurs ont pris la poudre d’escampette. Cette fugue n’est pas plus inquiétante que les précédentes. En général, les jeunes sont repris quelques heures plus tard, ou le lendemain, souvent chez leurs familles ou amis.

Mais c’est la fréquence qui fait réagir le maire. Mercredi, Franck Aubin a rencontré le président des Cités du secours catholique, la direction, la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), la gendarmerie et la sous-préfecture. Objectif : trouver des solutions afin « d’endiguer » cette vague de fugues. Les propositions seront dévoilées à la presse lundi prochain.