Eperrais : corps retrouvé calciné

EperraisCorps retrouvé calciné : nouvel appel à témoins

Six mois après la découverte du corps calciné de Jean-Michel Grémy, l'enquête piétine. Un nouvel appel à témoins est lancé

Dernière mise à jour : 11/06/2014 à 17:17 

Six mois après la découverte du corps sans vie, et carbonisé, de Jean-Michel Grémy (photo), sur le bord de la RD 938, entre Mortagne-au-Perche et Bellême, le mystère qui entoure la mort de retraité de 67 ans est plus que jamais entier. Les enquêteurs de la section de recherches de Caen, en charge de l’affaire, ne disposent que de très peu d’éléments. “L’homme n’avait que très peu de vie sociale, pas de relations,explique le Lieutenant David Bothet, commandant de la division “atteinte aux personnes” à la section de recherches de la gendarmerie de Caen.

Le 8 janvier 2014, dans l’après-midi, le corps de Jean-Michel Grémy avait été retrouvé, carbonisé, à proximité de son domicile du lieu-dit “la Maison rouge”, sur la commune d’Eperrais. L’ancien prof de maths et ingénieur, originaire de région parisienne, s’était installé à Eperrais voilà une dizaine d’années, quand l’heure de la retraité avait sonné. Bien que le lieu de la découverte du corps soit situé le long du route très fréquentée, les gendarmes n’ont pu recueillir que très peu d’éléments. Seule certitude : il s’agit bien d’un homicide. “L’autopsie avait confirmé que le décès était antérieur à l’incendie du corps”, rappelle Catherine Denis, la procureur de la République de Caen.

Les gendarmes avaient entendu de nombreux automobilistes, habitués du RD 938. Seul témoignage exploitable : celui qui signalait la présence d’une Renault Clio blanche à proximité du lieu de l’incendie, entre 14h et 18h . “Son ou ses occupant(s) sont susceptibles d’avoir remarqué quelque chose”, espère le Lieutenant Bothet.

L’appel à témoins

Les gendarmes de la section de recherches de Caen lancent un appel à témoins dans le but de retrouver un homme qui a été vu à proximité de l’endroit où Jean-Michel Grémy (photo), retraité âgé de 67 ans, a été retrouvé mort le mercredi 8 janvier janvier 2014, dans l’après-midi, entre Mortagne-au-Perche et Bellême, sur la commune d’Eperrais. Ce témoin circulait à bord d’une Renault Clio Blanche de 2e génération. Toute personne ayant des informations susceptibles d’aider les enquêteurs est prié de contacter la gendarmerie de Mortagne (02.33.83.11.71.), ou celle de Caen (02.31.35.55.52.). Une adresse mail est également ouverte : homicide61@gendarmerie.interieur.gouv.fr