Dans la matinée du dimanche 03 mai 2009, il y a 5 ans, Ann Cottry âgée alors de 47 ans a quitté son domicile situé à Bruges. Depuis lors, elle a disparu. Ce jour-là, Ann Cottry a pris le train pour se rendre à Bruxelles. Elle a été aperçue à la gare du midi. Plusieurs caméras de surveillance ont pu filmer ses déplacements au sein-même de la station. Ensuite, à 11h16, elle a quitté la gare par l’avenue Fonsny à Bruxelles. C’était la dernière fois qu’elle a été aperçue.

S'est-elle suicidée? A-t-elle refait sa vie?

5 ans plus tard, cette disparition n’a toujours pas été élucidée. Les pistes d’un suicide ou d’une nouvelle vie n’ont toujours pas pu être écartées. La police lance aujourd’hui un appel à un ami d’enfance d’An. Entre 1977 et 1978, Ann s’est rendue dans un internat à Namur, l’Internat Haute Anhaive’ pour jeunes filles à Jambes.

La police veut retrouver son ami d'enfance: Thierry, passionné de journalisme

Le vendredi, elle avait pour habitude de rentrer à son domicile en train. Elle s’arrêtait parfois à la gare du midi pour voir son ami d’enfance prénommé Thierry. Thierry était un peu plus âgé qu’elle et roulait en voiture. Il étudiait à cette époque le journalisme ou était journaliste. 
Tout témoignage, récent ou non, pouvant diriger vers Thierry pourrait faire progresser l’enquête. 
Quelqu'un a peut-être trouvé son sac, un jour

Mme COTTRY est de corpulence normale et mesure environ 1m55. Elle a les cheveux châtains jusqu’aux épaules et les yeux gris-bleu. Elle portait une veste d’hiver brun foncé, un jeans bleu et des bottes noires. Elle avait un sac à main bleu en bandoulière. Peut-être quelqu’un a-t-il un jour retrouvé ce sac…